DIFFUSION EN CONTINU GRATUITE DU 10 - 19 NOVEMBRE 2021

Cliquez ici pour savoir comment VISIONNER UN PROGRAM GRATUIT comme celui-ci !  
 
 

Reel Asian Reel Asian est ravi d’entamer un partenariat avec l’initiative BigArtTo de la Ville de Toronto qui implique des projections de grande envergure à travers 25 lieux, afin de présenter Routes et rituels lors de la 25e édition de notre festival.

>  Du 17 au 20 novembre, Routes et rituels sera projeté chaque soir à la Fairview Library de 17 h à 20 h. 
>  Et, avec le soutien de VUCAVU, ce programme sera disponible en ligne durant tout le festival, du 10 au 19 novembre 2021.

 

Toronto Reel Asian Film Festival


Le Toronto Reel Asian International Film Festival présente:
 

Routes et rituels

 

Présenté en partenariat avec BigArtTO

Écrit par Kelly Lui


 

Reel Asian est ravi de présenter Routes et rituels, une sélection d’œuvres vidéo par les artistes Nelson Wu, Farrah Miranda et Basil AlZeri, dans le cadre du projet de longue durée Place Settings de Critical Distance. Nous abordons la nourriture par l’entremise de sites physiques et matériels qui reflètent nos relations interpersonnelles, le territoire, et nous-mêmes.

Ces œuvres vont au-delà de la nourriture en tant que produit de consommation, contemplant les divers éléments qui contribuent à son existence, que ce soit des ustensiles de cuisine provenant d’une boutique chouchou, la routine répétitive des sites de préparation alimentaire, ou le mouvement collectif en tant que résistance. La forme respective de chaque œuvre vidéo remet en question notre relation complexe et fluide à la nourriture. En plus des œuvres, de riches conversations avec les artistes éclairent leur processus de création, les thèmes explorés et les réflexions amenées par le projet.

Des descriptions audio en anglais sont disponibles pour toutes les œuvres et les conversations avec les artistes.

... chaque œuvre vidéo remet en question notre relation complexe et fluide à la nourriture.

Routes et rituels

Texte écrit par Kelly Lui


Que ce soit pour notre subsistance, dans le cadre de notre travail ou en ce qui a trait à nos relations avec les autres, nous avons tous une connexion à la nourriture. Si on y regarde de plus près, quels systèmes ou quelles structures se révèlent? À travers une collection d’œuvres vidéo de Nelson Wu, Farrah Miranda et Basil AlZeri, Routes et rituels examine la nourriture via des réseaux agentiels aux multiples ramifications dans notre vie quotidienne. 

Tuesday de Nelson Wu nous amène à la Tap Phong Trading Co., une boutique emblématique de l’avenue Spadina dans le Chinatown, reconnue pour ses ustensiles de cuisine abordables qu’apprécient autant les professionnels que monsieur et madame tout le monde. Avec son usage méticuleux de la couleur, de la lumière et du son, cette œuvre de pixel art évoque nos souvenirs d’espaces reliés à la nourriture et rend hommage à la routine des gens qui travaillent dans le domaine de l’alimentation. Alors que les communautés s’efforcent de résister à l’embourgeoisement rapide des quartiers chinois à travers le monde, la mémoire peut devenir un outil de résistance collective. Se rappeler ces espaces communautaires n’implique pas nécessairement de contexte public officiel. Les émotions, les particules de poussière et le poids des ustensiles de cuisine ont autant de valeur pour témoigner du patrimoine d’une communauté.

Alors que les communautés s’efforcent de résister à l’embourgeoisement rapide des quartiers chinois à travers le monde, la mémoire peut devenir un outil de résistance collective...


Speaking Fruit (2017), Farrah Miranda


Complément du vaste projet Speaking Fruit de Farrah Miranda, ce court métrage en réalité virtuelle permet au spectateur d’observer la danse des cultivateurs de raisins migrants dans un vignoble de la région de Niagara tout en écoutant leur musique. Cette danse reflète leur relation à la terre, et l’un à l’autre.

« Si les fruits que vous cultivez et que vous cueillez pouvaient parler sur les tables, dans les réfrigérateurs et à travers les allées des épiceries, que souhaiteriez-vous qu’ils disent? » - Speaking Fruit, 2017

- Citation de "Speaking Fruit" (2017) 

Initialement conçu en 2017, Speaking Fruit de Farrah Miranda est un vaste projet collaboratif faisant appel à des travailleurs migrants, des artistes, des militants, des organisateurs, des alliés et plusieurs autres. Cette question ludique, mais pertinente amorce une exploration de notre place dans la chaîne alimentaire. Qui sont les travailleurs derrière la production de la nourriture qu’on retrouve sur nos tables? Quelles sont leurs histoires? Par sa forme comme par son contenu, ce projet reflète la volonté, la résilience et l’humanité des travailleurs agricoles migrants. Le film en réalité virtuelle 360° de Miranta invite les spectateurs à observer la chorégraphie des cultivateurs de raisins migrants dans un vignoble de la région de Niagara tout en étant immergés dans leur musique et leurs voix. Les fruits poussent grâce aux bons soins et à l’amour de ces cultivateurs migrants, comprend-on, tout en remarquant la souffrance entraînée par les conditions de travail abusives. 

Cette question ludique, mais pertinente amorce une exploration de notre place dans la chaîne alimentaire.
Migrant farmers walking away on green farmland, carrying bongos.

Image fixe de Speaking Fruit (2017), Farrah Miranda

 

Dans a recipe for a bleeding heart de Basil AlZeri, la récolte et la préparation d’achillée millefeuille nous est présentée de façon viscérale, sans instructions explicites. Étape par étape, le spectateur se fie à des observations sensorielles pour suivre la recette. Que sera donc le produit final? L’œuvre d’AlZeri remet en question ce qu’on croit savoir des pratiques alimentaires, en commençant par l’élaboration d’une recette. Comment les connaissances sont-elles documentées, transmises et partagées? À travers le film, la seule directive verbale que nous entendons est « chew baby chew » (mâche, bébé, mâche). Tout comme le geste le plus élémentaire peut évoquer des émotions complexes, ces trois mots sont porteurs d’une grande tension via l’autorité, le pouvoir. Le savoir peut être contradictoire, comme le suggère notre perception de l’achillée millefeuille : indigène ou envahissante, mauvaise herbe ou jolie fleur, inutile ou médicale. Ultimement, elle pousse de la même façon, peu importe où elle se trouve.

Ensemble, ces œuvres aux formes distinctes nous amènent à réfléchir et à reconsidérer notre relation à la nourriture et aux pratiques et structures alimentaires.

- Texte écrit par Kelly Lui

 

L’œuvre d’AlZeri remet en question ce qu’on croit savoir des pratiques alimentaires, en commençant par l’élaboration d’une recette.


Á PROPOS DES PARTENAIRES DE PROGRAMMATION


Le festival de films Reel Asian de Toronto est une vitrine unique pour le cinéma asiatique contemporain et les œuvres de la diaspora asiatique. On peut y voir des films et des vidéos d’artistes est-asiatiques, sud-asiatiques et asiatiques du sud-est en provenance du Canada, des États-Unis, d’Asie et de partout à travers le monde. En tant que plus important festival de films asiatiques au Canada, Reel Asian offre un forum public aux artistes asiatiques et à leurs œuvres, contribuant à l’appréciation grandissante pour le cinéma asiatique au Canada.

       
Critical Distance Centre for Curators (CDCC) offre des opportunités aux commissaires et aux artistes afin de monter des expositions et des projets complets au sein d’un cadre critique. À travers un vaste programme annuel incluant des projets spéciaux et des partenariats, soutenu par la production de publications et d’éditions originales, et d’autres événements, CDCC est une plateforme ouverte pour les pratiques et les perspectives muséales, ainsi qu’un forum pour les échanges d’idées sur le travail de commissaire et la création d’expositions comme moyen d’informer et d’engager les publics de tous horizons.


VUCAVU remercie le festival de film Reel Asian et le CDCC pour leur collaboration dans la création de ce programme.