Bio

Au fil des années, Wrik Mead s’est distingué comme l’un des cinéastes expérimentaux les plus en vue au Canada. Ses films à tendance psychodramatique sont récités à la première personne et portent sur l’envie et l’assouvissement des désirs. Alliant pixillation minutieuse, identité homosexuelle et allégorie féérique, son œuvre touche à l’aspect matériel et tactile du film lui-même. Les récits fantaisistes de Mead proposent des explorations provocatrices, hideuses ou splendides, et souvent déroutantes du désir et de l’attente, de l’isolement et de la réclusion, du rituel et de la transformation. En 1997, une rétrospective de son œuvre a été présentée à l’Images Festival de Toronto pour ensuite faire l’objet d’une tournée au Canada. Les films de Wrik Mead ont été projetés dans le monde entier et son œuvre a notamment fait partie d’un grand programme de tournée de cinéma expérimental canadien en Italie.

“For the past ten years, Toronto artist Wrik Mead has been making experimental films of great intelligence, depth and beauty.” - Scott McLeod

“His singular and poetic exploration of national, psychological and sexual identities is unique even in avant-garde circles.” - Tom McSorly, Canadian Film Instititute

“This is imagery so rough and gritty that it cannot possibly be called beautiful. And yet it is.” - Barbara Goslawski, Take One Magazine