Synopsis

Le Cosaque et la gitane nous amène au coeur des univers intimes de Lev Chayka et de Régine Gabrysz, illustrant leur mémoire, paysage intérieur composé des récits de leur enfance et appartenance à leur pays d'origine (Ukraine et Union soviétique). Les guerres et les dictatures du passé en Europe de l'Est rencontrent avec contraste le Far North québécois dans un boom town oublié. Avec Vera et Jack, le dernier mineur, Régine et Lev sont parmi les derniers des premiers arrivants immigrants. Leur voix et leur accent slave bercent encore le paysage sonore abitibien, mais pour combien de temps... À presque 90 ans, Lev Chayka est ce chevalier cosaque dont la quête identitaire est de faire reconnaître la présence ukrainienne en Abitibi. Continuellement entre deux espaces, il poursuit sa mission tant qu'il n'aura pas trouvé de remplaçant. Son port d'attache est la maison familiale à Val-d'Or, un lieu figé dans le temps, à l'abri des regards, où il recrée sa propre temporalité. Régine Gabrysz est arrivée à Val-d'Or en 1952, accompagnée de son mari et de ses trois premiers enfants. Polyglotte, elle fut la «maman» et l'interprète des immigrants si nombreux à l'époque. Âgée de 85 ans, extravertie et colorée, elle vit entourée de «ses revenants», les êtres chers décédés au fil du temps qui prennent vie tout autour d'elle dans un monde fabuleux.

Catégories

Format de tournage initial

Renseignements additionnels

Sous-titres disponibles

Région

Crédits

Fourni par

  • Les Films du 3 Mars